Centre de Recherche sur les Matériaux à Haute Température

- Home - News - Conseils - SécuritéMise à jour  -  Liens  -  Accès  -

Centre de Recherche sur les Matériaux à Haute Température

Guide d'évaluation de Microsoft Application Center 2000

Sommaire

Présentation du guide d'évaluation

Généralités

Bienvenue dans le Guide d'évaluation de Microsoft Application Center 2000. Ce guide a été conçu pour vous aider à comprendre les objectifs poursuivis lors de la conception de Microsoft Application Center 2000, ainsi que la stratégie de Microsoft pour aider les clients à déployer et à gérer les applications Web à disponibilité élevée exécutées sur Microsoft Windows 2000.

Les sections suivantes ont été incluses dans ce guide pour vous assister lors de votre évaluation :

  • Interface utilisateur d'Application Center 2000
  • Thèmes de la conception d'Application Center 2000
  • Présentation des fonctionnalités d'Application Center 2000
  • Questions fréquemment posées concernant Application Center 2000

Outre ce Guide d'évaluation, une visite guidée d'Application Center 2000 est aussi incluse pour vous aider dans votre évaluation. Cette visite guidée est une démonstration du produit et de ses possibilités que vous pouvez suivre à votre rythme, en choisissant le parcours qui vous convient.

Pendant votre visite guidée et la lecture de ce document, utilisez les questions suivantes pour vous guider :

  • Facilité de création de cluster
    Est-il facile de créer un cluster
    Combien de temps faut-il ?
    Quelle est la quantité de données à rassembler au préalable ?

  • Facilité de gestion des applications
    Est-il facile de déployer une application ?
    Quelles sont les connaissances nécessaires ?
    Quels sont les avantages de la synchronisation d'application par rapport aux autres méthodes ?

  • Disponibilité accrue
    Comment la répartition logicielle peut-elle améliorer la disponibilité de votre site ?
    Dans quelles proportions l'indisponibilité pourrait-elle être évitée en éliminant des points de défaillance isolés ?
    Quelles sont les données disponibles via les moniteurs ?
    Quelle est la quantité de ressources pouvant être économisée en automatisant les réponses aux événements système ?

Lecteurs concernés

Ce guide s'adresse aux utilisateurs, décisionnaires et conseillers dans le domaine des logiciels d'infrastructure système. L'expérience de l'hébergement Web, de l'hébergement d'applications et des outils de supervision est souhaitable, même si elle n'est pas requise pour la compréhension du produit ou du document.

Informations complémentaires

Plusieurs sources d'informations complémentaires concernant Application Center 2000 sont disponibles :

  • Le site Web Microsoft Application Center 2000 contient des informations sur les prix, les licences, les livres blancs, les études et rapports de recherche, des liens vers d'autres éditeurs, ainsi que d'autres ressources.
  • Microsoft TechNet contient des informations détaillées sur le déploiement, la maintenance et la prise en charge d'Application Center 2000 et des autres produits et technologies de Microsoft.
  • Le Kit de ressources de Microsoft Application Center sera disponible aux alentours de la date de lancement du produit. Ce livre contient des informations techniques sur le produit et son utilisation.

A propos d'Application Center 2000

Application Center 2000 était au départ un projet de l'équipe Internet Information Server (IIS) démarré au début de l'année 1998 par une longue série de visites de clients. Microsoft apprit alors que des clients utilisant IIS en tant qu'élément critique de leur plate-forme pour des applications Web à disponibilité élevée obtenaient cette disponibilité élevée en déployant simultanément des applications sur plusieurs serveurs et en utilisant un mécanisme d'équilibrage de la charge pour distribuer les requêtes entrantes. Cette approche est appelée " répartition logicielle ".

MSN constitue un exemple de site utilisant la répartition logicielle. Lorsqu'un utilisateur utilise son navigateur pour visiter http://www.msn.com, la requête est routée vers plus de 50 serveurs qui la traitent et renvoient un fichier HTML à afficher. Chacun des serveurs est capable de traiter plus de 1000 utilisateurs simultanés, ce qui signifie que la capacité maximale du système est en gros égale 50 x 1000 utilisateurs, ou 50 000 requêtes utilisateur simultanées. Grâce à la répartition logicielle, MSN a pu faire face à un trafic croissant en ajoutant simplement de nouveaux ordinateurs pour traiter la charge accrue. Si l'un des serveurs est hors ligne, il reste toujours 49 serveurs en ligne pour traiter les requêtes utilisateur et que ces utilisateurs ne se rendent pas compte de l'incident.

La répartition logicielle présente deux avantages significatifs :

  • Montée en charge : les sociétés peuvent accroître leurs capacités en répliquant simplement l'application vers une nouvelle " boîte " et en l'ajoutant au cluster.
  • Disponibilité élevée : puisque tous les serveurs exécutent des applications identiques, des serveurs isolés peuvent tomber en panne sans interrompre le service fourni aux utilisateurs des applications. En cas de panne de serveur, la charge de travail est simplement déplacée vers les autres serveurs du cluster.

En utilisant Windows 2000 sur du matériel standard, les clients qui exécutent leurs applications Web en appliquant la répartition logicielle peuvent répondre aux exigences des plus grands sites actuels, avec des avantages considérables par rapport à une approche plus coûteuse de type " mainframe ".

Mais ces mêmes clients nous ont fait part des problèmes qu'ils rencontraient pour le basculement de leurs systèmes vers une architecture à répartition logicielle. Parmi les problèmes habituels, on trouve :

  • Le basculement des applications demandait un travail conséquent.
  • La répartition des applications était trop complexe.
  • La gestion et la supervision des clusters étaient trop difficiles.

Bien que les avantages de la répartition logicielle soient évidents en terme de montée en charge linéaire, ces avantages sont atténués par les coûts de mise en place élevés qui les accompagnent.

Application Center 2000 est conçu pour permettre aux applications Web d'utiliser une montée en charge à la demande et une disponibilité critique au travers de la répartition logicielle, tout en réduisant les coûts et la complexité d'utilisation.

.NET Enterprise Servers

Création d'applications Web de nouvelle génération

Application Center 2000 fait partie intégrante de la plate-forme Microsoft .NET, la plate-forme Internet globale pour la création et le déploiement d'applications intégrant les clients, les partenaires, les processus commerciaux et les applications. Des sites Web de commerce électronique à trafic élevé jusqu'à l'intégration des circuits d'approvisionnement des entreprises, la plate-forme .NET constitue la voie la plus facile et la plus rapide pour le développement d'applications Web multi-niveaux.

Alors que de nombreux fournisseurs vendent séparément les serveurs d'applications, Microsoft fournit un ensemble complet de services d'application Web complètement intégré aux systèmes d'exploitation Windows 2000 Server. Les fonctionnalités et technologies suivantes permettent d'utiliser Windows 2000 Server comme base pour la création, le déploiement et la gestion d'applications .NET et de services Web :

  • Internet Information Services 5.0 : Services Web intégrés permettant aux utilisateurs d'héberger et de gérer facilement des sites Internet en vue de partager des informations, de créer des applications commerciales spécifiques à Internet et d'étendre les services de fichiers, de médias, d'impression et de communication sur Internet.

  • Pages ASP (Active Server Pages) : Environnement de script de serveur Web haute performance et idéal pour la génération et la présentation de données Internet dynamiques.
  • Services de composants COM+ : véritable serveur d'applications assurant la gestion des composants, des transactions et des ressources serveur (activation juste à temps, pooling de ressources…).

  • Transactions distribuées : Transactions pouvant effectuer la mise à jour coordonnée de données sur plusieurs ordinateurs en réseau.

  • Microsoft Message Queuing : Communication asynchrone entre applications garantissant la communication sur les réseaux et les systèmes, quel que soit l'état des applications et des systèmes connectés.

  • Sécurité fondée sur les rôles : Permet aux développeurs de définir aisément la sécurité au niveau de la méthode, de l'interface, du composant ou de la version.

  • équilibrage de la charge réseau : Offre un haut niveau de montée en charge et de disponibilité en répartissant le trafic IP parmi les différents clusters multi-noeuds.

  • Services Active Directory : Centralisent les informations de gestion relatives aux utilisateurs, aux applications et aux périphériques.

  • Prise en charge du protocole XML haute performance (programme d'analyse du protocole XML de Microsoft) : Facilite la création des applications permettant l'échange de données au format XML avec Microsoft Internet Explorer ou les serveurs XML.

Grâce à sa fonction de serveur d'applications Web intégré, Windows 2000 Server décharge les développeurs des tâches de construction et d'assemblage de l'infrastructure nécessaires aux applications distribuées, leur permettant ainsi de se consacrer à la mise en place de solutions.

.NET Enterprise Servers

Les .NET Enterprise Servers comprennent la gamme complète d'applications serveur Microsoft pour la création, le déploiement et la gestion de solutions évolutives et intégrées basées sur le Web. Conçus pour les scénarios critiques, les .NET Enterprise Servers fournissent évolutivité, fiabilité et facilité de gestion aux entreprises d'envergure mondiale connectées au Web, et sont construits pour une interopérabilité globale à l'aide des normes Internet telles que XML. La gamme de serveurs d'Entreprise.NET se distingue par les atouts suivants :

  • Prise en charge globale des normes XML et Internet : Pour échanger efficacement des données sur les réseaux Internet, intranet et au travers des pare-feu, les serveurs .NET Enterprise utilisent les protocoles XML, HTML, HTTP, FTP et XPath.

  • Répartition logicielle : Des " groupements de serveurs " ou clusters répartissent la charge de l'application ou du système entre plusieurs serveurs PC standard, plutôt que de garantir une montée en charge à l'aide de matériel toujours plus coûteux et plus puissant.

  • Disponibilité : L'indisponibilité est réduite de manière inhérente grâce à la répartition logicielle car la plupart, quand ce n'est pas la totalité des points isolés de défaillance est supprimée. Lorsqu'un serveur tombe en panne, les autres serveurs prennent dynamiquement le relais, évitant ainsi toute interruption de gestion des clients par l'application. De plus, des outils intégrés simplifient la gestion des composants et des services de la plate-forme, réduisant ainsi la durée des interruptions de gestion et optimisant la disponibilité du serveur.

  • Interopérabilité : L'intégration de systèmes et d'applications hétérogènes permettant de connecter clients, partenaires et fournisseurs est l'une des fonctions principales des .NET Enterprise Servers et permet aux développeurs de mettre en place, rapidement et facilement, des solutions s'intégrant à tout type d'environnement hétérogène.

  • Temps de mise en oeuvre rapide : L'intégration complète de tous les produits et services composant les .NET Enterprise Servers et la prise en charge d'outils de développement répartis permettent aux développeurs de se consacrer exclusivement à la mise en oeuvre d'une logique commerciale lorsqu'ils créent une application. Le temps de gestion associé à la création des services et infrastructures personnalisées a été réduit grâce à l'intégration de toutes ces technologies en tant que composants standard de la plate-forme. Ces éléments, accompagnés de notre engagement à créer un produit simple d'utilisation, permettent aux développeurs de mettre en place et de déployer des solutions plus rapidement que sur une autre plate-forme.

  • Facilité de déploiement, d'administration et de gestion : Dans le passé, la création d'applications à plusieurs niveaux et le déploiement et la gestion de celles-ci dans des environnements organisés en clusters étaient des tâches particulièrement complexes et difficiles à réaliser. L'un des principes de base régissant la conception des produits Microsoft est la création de technologies visant à simplifier la tâche des développeurs et des gestionnaires. Les serveurs d'Entreprise.NET ont été conçus pour permettre aux développeurs de construire des applications fiables qui peuvent évoluer au niveau du Web, au niveau de l'application et au niveau des données. Ces applications sont donc plus faciles à gérer que celles des plates-formes antérieures.

  • Exploitation intégrale de Windows 2000 : Windows 2000 Server comprend un serveur d'application à l'échelle de l'entreprise et offre également une infrastructure qui utilise des technologies matérielles de pointe simples, comme les réseaux SAN et les architectures SMP à grande capacité de mémoire pouvant comporter jusqu'à 32 processeurs. S'appuyant sur cette plate-forme, les serveurs d'Entreprise.NET utilisent ces services et ces fonctionnalités pour accomplir certaines tâches spécifiques, comme la gestion des données et la prise en charge du protocole XML.

Outre Windows 2000 Server et Application Center 2000, les .NET Enterprise Servers comprennent :

  • Microsoft SQL Server 2000 : La solution de base de données complète pour créer rapidement la prochaine génération d'applications Web évolutives. SQL Server 2000 réduit considérablement le temps requis pour mettre en oeuvre les applications de commerce électronique, d'entrepôts de données et les applications métier, tout en offrant la montée en charge nécessaire pour les environnements les plus exigeants. SQL Server 2000 intègre une importante prise en charge des protocoles XML et HTTP, des fonctions de performance et de disponibilité permettant de répartir les charges de travail et de garantir un temps de fonctionnement approprié et une fonctionnalité de gestion et d'analyse avancée permettant d'automatiser les tâches de routine et de réduire les coûts totaux lde mise en oeuvre. SQL Server 2000 bénéficie également des fonctionnalités de Windows 2000, telle que la prise en charge du service Active Directory, et peut comporter jusqu'à 32 processeurs et une capacité de 64 Go de RAM.

  • Microsoft Commerce Server 2000 : La méthode la plus rapide pour mettre sur pied une activité en ligne. Il offre la personnalisation, l'analyse en boucle et l'infrastructure de commande électronique nécessaires à la mise en oeuvre du commerce électronique " B-to-B " (de professionnel à professionnel) et " B-to-C " (du professionnel au client). Commerce Server 2000 a été conçu en vue de créer rapidement des solutions de commerce électronique personnalisées et évolutives, optimisant la navigation de l'utilisateur et offrant aux responsables commerciaux une analyse et un contrôle en temps réel de leur activité en ligne.

  • Microsoft BizTalk Server 2000 : Permet le développement et la gestion de l'intégration d'application inter et intra-entreprise à l'aide de la norme XML. BizTalk Server 2000 permet une gestion complète des processus et constitue une plate-forme pour l'échange fiable de documents commerciaux et l'intégration des processus d'entreprise.

  • Microsoft Host Integration Server 2000 : Plate-forme d'intégration complète englobant les technologies Internet, intranet et client/serveur tout en préservant les investissements existants dans les systèmes classiques tels que les AS/400 et les ordinateurs mainframe. Host Integration Server 2000 étend le système d'exploitation Microsoft Windows aux autres systèmes en effectuant l'intégration réseau, application et données.

  • Microsoft Internet Security and Acceleration Server 2000 : Assure une connectivité Internet rapide, sûre et facile à gérer. ISA Server comprend un pare-feu extensible et multi-niveau, ainsi qu'un cache Web évolutif haute performance. Il s'appuie sur la sécurité et l'annuaire Microsoft Windows 2000 pour la sécurité basée sur les stratégies, l'accélération et la gestion du travail sur Internet.

  • Microsoft Exchange 2000 Server s'appuie sur les fonctionnalités de messagerie et de travail collaboratif qui ont fait d'Exchange Server le leader du marché actuel. Exchange 2000 Server fait progresser les technologies de messagerie et de collaboration avec plusieurs nouvelles fonctionnalités importantes et offre une fiabilité, une évolutivité et des performances améliorées au niveau de son architecture interne. L'intégration d'Exchange 2000 Server avec Microsoft Windows 2000, Microsoft Office 2000 et Internet est également plus facile.

Thèmes de création d'Application Center 2000

Microsoft a de nombreuses fois dans le passé fourni des outils de développement de pointe permettant de créer rapidement des applications. Ces outils ont évolué parallèlement à la plate-forme Windows, qui offre aujourd'hui un ensemble complet de services d'applications intégrés dans son système d'exploitation, et permet aux développeurs d'étendre leurs connaissances à la création de nouvelles applications Internet. Application Center 2000 a été conçu pour fournir un ensemble d'outils équivalents pour le fonctionnement de ces applications.

Après des recherches pointues dans le cadre de visites aux clients, de groupes de travail et d'enquêtes auprès des clients, Microsoft a conçu Application Center 2000 en réponse aux trois exigences suivantes :

 

  • Facilité de répartition de la charge logicielle
  • Simplification de la gestion des applications et composants Web
  • Augmentation de la disponibilité des applications Web et de composants

Facilité de répartition de la charge logicielle

Par le passé, la répartition logicielle constituait une opération fastidieuse et gourmande en ressources. Avec Application Center 2000, la création et la gestion d'un groupe de serveurs ont été conçues pour être aussi simples que l'utilisation d'un seul serveur.

  • Simplification de la configuration en cluster : La répartition logicielle a généralement été synonyme de problèmes, constituant une " barrière difficile ", complexe et coûteuse en ressources pour obtenir l'exécution d'applications sur plusieurs serveurs comme s'il s'agissait d'une ressource unique. Application Center élimine les difficultés d'accès à une architecture logicielle évolutive.

  • Montée en charge à la demande : Application Center 2000 facilite suffisamment l'évolutivité pour que les applications puissent utiliser la montée en charge à la demande. à l'aide d'Application Center, les applications peuvent gérer l'accroissement et la réduction de la demande de capacité en ajoutant ou en supprimant simplement des serveurs.

  • Pas de nécessité de nouvelles API : Application Center 2000 offre les avantages de la répartition logicielle sans nécessité d'utiliser des interfaces de programmation spécifiques.

Simplification de la gestion des applications

Application Center 2000 permet aux développeurs et aux administrateurs de déployer et d'utiliser des applications tout en réduisant la nécessité de les connaître en détail. Ceci permet donc de réduire la complexité et le coût de mise en place d'une application évolutive à disponibilité élevée.

  • Réduction de la complexité de gestion des applications. Les applications sont de nos jours constituées de nombreux éléments différents. à l'aide d'Application Center 2000, les administrateurs peuvent construire des groupes logiques comprenant le contenu, les composants et la configuration des applications. Ce regroupement peut être géré sur tout le cluster, ce qui réduit la complexité des applications.

  • Gestion de plusieurs serveurs à l'unisson. Lorsque des modifications sont apportées à un serveur, Application Center applique ces modifications aux autres serveurs du cluster. Les modifications peuvent être des modifications apportées au contenu de l'application, aux paramètres de configuration ou même aux composants COM+.

  • Déploiement d'application simplifié. Application Center simplifie le deploiement d'application tout au long du cycle de développement (depuis le développement, jusqu'au test et à la production). Il permet d'assurer la cohérence entre l'application développée, l'application testée et l'application de production. En automatisant le déploiement d'applications d'un serveur à l'autre, Application Center accélère le temps de transfert, élimine les erreurs manuelles et améliore la qualité des versions successives.

Augmentation de la disponibilité des applications

Application Center 2000 est conçu pour que tout serveur puisse être mis hors ligne sans affecter la disponibilité de l'application. Il n'y a pas de point isolé de défaillance. Ce qui signifie que les applications peuvent posséder la disponibilité critique nécessaire, tout en utilisant du matériel standard.

  • Surveillance active des performances et de l'état : Application Center 2000 offre des outils permettant de surveiller le cluster et ses serveurs. Application Center comprend aussi des fonctionnalités d'affichage des données de performance, des événements et des journaux de l'intégralité du cluster. Les administrateurs peuvent même superviser les applications à distance à l'aide d'une console affichable dans une fenêtre de navigateur.

  • Réponses automatisées aux événements : Application Center 2000 peut surveiller l'état du serveur et de l'application et effectuer des actions en réponse à des événements et conditions particuliers. Grâce aux réponses automatisées, les coûts de fonctionnement seront réduits par l'élimination de tâches manuelles. Les réponses automatisées peuvent aussi offrir une disponibilité d'application plus grande.

  • Mises à niveau faciles : Les applications de production sont souvent modifiées. Application Center 2000 facilite le processus d'application des modifications, sans diminuer la disponibilité de l'application.

Interfaces utilisateur d'Application Center 2000

Application Center 2000 comprend une interface facile à utiliser. Il comprend aussi une gamme de fonctionnalités pour l'accès aux informations et l'exécution d'opérations sur les serveurs et clusters. Les administrateurs possèdent plusieurs possibilités de gestion d'Application Center 2000, parmi lesquelles :

  • La console de gestion intégrée.
  • L'administration à partir d'un navigateur.
  • Les interfaces de script.

Console de gestion intégrée

Application Center comprend une console principale pour la gestion des serveurs et des fonctions membres. à partir de la console Microsoft Management Console (MMC), les administrateurs peuvent générer toutes les fonctions du cluster de serveurs. Cet outil facile à utiliser organise et gère le déploiement, la synchronisation, l'équilibrage de la charge et la supervision des applications Internet et COM+. La console MMC offre des vues individuelles ou groupées des performances, de l'état et des données d'événements sur l'intégralité du cluster. à partir de MMC, des Assistants conçus pour simplifier la gestion et les opérations sur les clusters peuvent aussi êtres lancés. La figure 1 représente la console Microsoft MMC pour Application Center 2000.

Figure 1 : Console Microsoft Management Console (MMC)

Figure 1 : Console Microsoft Management Console (MMC)

Application Center réside sur chaque serveur du cluster. La console MMC peut être exécuté sur n'importe quel serveur du cluster, ou à partir de tout ordinateur Windows 2000 ou Windows NT 4.0 à l'aide de l'installation client d'Application Center. Outre la console MMC, Application Center fournit aussi les services suivants sur chaque serveur :

Figure 2 : Application Center fournit plusieurs interfaces sur chaque serveur du cluster

Figure 2 : Application Center fournit plusieurs interfaces sur chaque serveur du cluster.

  • Des services administratifs invoqués au travers des différentes interfaces de gestion.
  • Des services de requête et de journaux permettant de visualiser les performances, l'état et les informations correspondant aux événements de chaque serveur.
  • Un service de résolution de noms qui fait correspondre les noms aux adresses IP et évite ainsi de requérir à des domaines ou à Active Directory.
  • Des services de synchronisation qui coordonnent la réplication du contenu, des composants et des paramètres de configuration.

La console de gestion permet aux administrateurs de gérer une gamme de fonctions de cluster, parmi lesquelles :

  • La connexion à des serveurs ou des clusters.
  • La création de cluster.
  • L'ajout et la suppression de serveurs d'un cluster.
  • Le redémarrage d'un serveur.
  • Le changement du contrôleur de cluster.
  • La synchronisation du cluster.
  • La dissolution du cluster.

MMC permet aussi aux administrateurs d'afficher l'état du cluster, des performances et des événements et s'intègre à d'autres outils, parmi lesquels IIS, COM+ et HealthMon 2.1.

Application Center 2000 permet aussi l'administration à distance du cluster et des activités membres à l'aide de la console MMC. Ceci donne aux administrateurs un haut de degré de flexibilité dans la gestion des activités de cluster. Que ce soit dans l'entreprise ou à partir de leur domicile, les administrateurs peuvent effectuer des opérations sur les clusters et surveiller l'état du cluster.

L'administration à distance est aussi possible à l'aide des services Terminal Server de Windows 2000. L'administrateur système peut ouvrir une session sur tout serveur du cluster sur lequel les services Terminal Server sont installés, y compris le serveur de contrôle, et gérer le cluster comme s'il était sur un serveur local.

Administration à partir d'un navigateur

Les administrateurs ont aussi demandé à pouvoir superviser le cluster à partir de tout client muni d'un navigateur. La console navigateur a été développée dans ce but. La console navigateur est une version épurée de la console MMC à partir de laquelle les informations concernant l'état, les performances et les événements d'un serveur unique ou de l'intégralité du cluster peuvent être affichées. Des tâches administratives limitées peuvent aussi être exécutées à l'aide de la console navigateur. La figure 3 représente la console navigateur.

Figure 3 : Console navigateur d'Application Center 2000

Figure 3 : Console navigateur d'Application Center 2000

Interfaces de script

Application Center 2000 fournit aussi des interfaces pour l'utilisation de scripts pour l'administration de cluster. L'une des méthodes d'administration de cluster par script est l'utilisation du fournisseur Windows Management Instrumentation (WMI) d'Application Center 2000, qui fournit les mêmes fonctionnalités que la console MMC et la console navigateur. Le fournisseur WMI permet d'utiliser des scripts pour les tâches d'administration, si nécessaire à distance, au travers des mêmes mécanismes WMI que le reste du système d'exploitation Windows 2000.

Outre le fournisseur WMI, Application Center 2000 fournit aussi une interface de ligne de commande standard pour ceux qui préfèrent l'administration via la ligne de commande. L'utilitaire de ligne de commande permet aussi d'utiliser des scripts pour les nombreuses fonctionnalités et paramètres d'Application Center. La figure 4 représente un affichage de l'écran de ligne de commande.

Figure 4 : écran de ligne de commande

Figure 4 : écran de ligne de commande

La fonctionnalité d'interface en ligne de commande comprend :

  • L'ajout et la suppression de serveurs.
  • La modification du contrôleur de cluster.
  • La mise en ligne/hors ligne de serveurs.
  • La configuration du temps de drainage du serveur.
  • La spécification de l'adresse d'équilibrage de la charge.
  • La modification du poids d'équilibrage de la charge.
  • La modification du routage des services de composants.
  • La synchronisation du cluster.
  • La désactivation de la synchronisation.
  • L'affichage d'applications sur le contrôleur.
  • Le déploiement d'applications.

 

<< 1 2 >>

Dernière mise à jour le vendredi 5 janvier 2001

Page Up Updated 24 septembre, 2003 Hervé Chaudret
C.N.R.S.

-   Home   -  News   -   Conseils   -   Sécurité   -   Mise à jour   -   Liens   -   Accès   -

C.N.R.S.